[ Crochet ]

Philibert, tout simplement

Bonjour, bonjour ! Voici un petit article sur mon Philibert adoré.

Je trouve cet agneau absolument superbe, et vraiment trop mignon avec sa capuche. Il s’agit d’un modèle de Tournicote, dont j’adore l’univers, réalisé pour Phildar. On reconnaît bien son style si doux et poétique ! Je craque tellement que j’ai décidé de le garder pour moi (na !).

La capuche m’a donné du fil à retordre, j’ai du faire deux essais qui se sont avérés être trop grands avant de trouver la bonne taille de crochet. J’ai aussi supprimé deux rangs de point bubble au-dessus des trous pour les oreilles – c’était suffisant comme cela. J’ai aussi modifié la progression des rangs : même après la fin des augmentations, j’ai alterné un rang de mailles serrées avec un rang bubble, de façon à ce que l’espacement des reliefs reste bien régulier tout du long.

Le site indique qu’il s’agit d’un modèle parfait pour débuter. Je ne suis pas tellement d’accord, je le conseillerais plutôt à des personnes ayant déjà réalisé au moins un amigurumi, histoire d’être à l’aise avec le point bubble et suffisamment armé pour s’attaquer à la capuche.

Il me faisait de l’oeil depuis longtemps, Philibert. Mais pour être tout à fait franche, c’est le principe du kit Phildar qui me bloquait. En effet, figurez-vous qu’on ne peut trouver le modèle que via ce kit (les explications ne sont pas vendues seules, et encore moins en PDF), qui est vendu pour la coquette somme de trente euros.

Trente euros, gloups, c’est une grosse somme pour un si petit projet… Mais que trouve-t-on dans ce kit ? En plus du tuto, il y a bien sûr le fil : quatre pelotes différentes (dont deux blancs, et un marron qui ne sert qu’à faire les détails du visage…), ainsi que deux crochets (alors qu’un seul était suffisant), une aiguille à laine et de la ouate de rembourrage dont je n’avais absolument pas besoin. En fait, j’ai eu la sensation désagréable que l’on chargeait le kit pour facturer d’avantage.

J’ai aussi eu la mauvaise surprise de ne retrouver qu’une partie des explications dans mon kit ! Ce n’est pas très grave en soi, la situation se résout facilement, mais c’est quand même embêtant quand on s’en rend compte un week-end et que la boutique est fermée.

Ce que j’apprécie beaucoup par contre, c’est l’idée d’une poupée que l’on peut accessoiriser. Des fiches thématiques sont commercialisées (cette fois-ci, on peut les acheter seules, et même en PDF), et on peut donc crocheter à notre poupée toute une jolie panoplie. « Philibert en vacances », « Philibert fête Noël », « Philibert en pique-nique », etc. J’ai d’ailleurs déjà réalisé quelques accessoires, mais je vous montrerai ça une prochaine fois !

Modèle : kit agneau Philibert, Tournicote pour Phildar

Fils : Phil mérinos craie, phil coton 3 écru et blanc, Phildar

6 réflexions au sujet de “Philibert, tout simplement”

  1. C’est vrai qu’il est irrésistible ce Philibert ! La capuche ne me semble pas si simple au final et j’aime bien me laisser porter lorsque je crochète un kit, je passerai donc mon tour et me contenterait de l’admirer chez les copines ! Merci pour ce retour honnête, bien que tentant quand même 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s